AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne pensez à rien, je me charge de tout (Post unique d'introduction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Seikyo Ryuzaki
CIBLE
avatar

Messages : 18

MessageSujet: Ne pensez à rien, je me charge de tout (Post unique d'introduction)   Dim 16 Déc - 20:49

On jugerait bien plus sûrement un homme d'après ce qu'il rêve que d'après ce qu'il pense.

Victor Hugo



Un silence accablant et un seul vrombissement de moteur dans les rues londoniennes. Le brouillard et la pluie étaient au rendez-vous. Une Jaguar gris métallisé longeait les rues sombres jusqu'à arriver devant un immeuble. Un homme sortit de la voiture. C'était un grand blond à l'air fatigué, de la sueur coulait le long de son visage. Il fit quelques pas avant de se tourner vers le coffre de la voiture. Il glissa la clé dans la fente et fouilla à l'intérieur jusqu'à en sortir une mallette grise.
Il se dirigea vers le bâtiment tranquillement et s'arrêta devant le microphone. Il lut les noms et appuya sur un des boutons. Il entendit une voix dans le microphone.

" Qui est-ce ? "

" Alexandre Tellier mister "

" Montez. "

L'homme monta les escaliers jusqu'à arriver à la porte d'un appartement. Il frappa trois fois et entendit du bruit à l'intérieur. Un homme vint lui ouvrir. Il avait une allure dégingandée. Il ne portait qu'un jean et un tee-shirt à manches longues blanc. Il avait des cernes résultant d'une absence de sommeil et ses cheveux longs étaient désordonnés.
Il sourit et commença à parler.

" Konichiwa Tellier san. Je vous attendais. "

L'homme aux cheveux noirs tendit sa main comme pour se saisir de quelque-chose.

" Pouvez-vous me laisser vérifier la marchandise ? "

L'homme blond tendit la valise. Ryuzaki la posa sur la table et l'ouvrit. Il vérifia que le dispositif était impeccable. Il détenait maintenant une machine à rêves. Il sortit une enveloppe de sa poche et la tendit à l'homme.

" Prenez votre argent et partez. Avez-vous fait passer mon annonce ? "

L'homme aux cheveux blonds hocha la tête et sourit.

" Merci la somme est généreuse. J'ai bien sûr fait passer votre message. Portez-vous bien mister. "

Seikyo Ryuzaki avait échappé à ses anciens collègues et il devait à tout prix se remettre en selle. L'extraction était une tâche dans laquelle il s'en sortait plutôt bien. On l'avait encore une fois contacté pour faire des recherches sur un énième fonctionnaire à qui il fallait voler des renseignements.
Il avait fait passer une annonce dans certains milieux avec son adresse. Peut-être qu'il rencontrerait de futurs collègues où employeurs ici à Londres. Il ne s'agissait ici que d'un repaire de fortune en attendant de bouger et de trouver du boulot.
Il s'ennuyait mais il espérait que ses talents seraient mis à profit très bientôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jamesbond007.forumactif.org/
 

Ne pensez à rien, je me charge de tout (Post unique d'introduction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne rien savoir est mieux que tout savoir [PV : Marie]
» Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme
» Quand rien n'est prévu, tout est possible.
» Avec l’insomnie, plus rien n’est réel ! Tout devient lointain. Tout est une copie, d’une copie, d’une copie...
» Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the dream has become their reality :: You play a very dangerous game. :: Europe :: Europe de l'Ouest-